Le marché de la distribution automatique

marché distribution automatiqueLe marché de la distribution automatique affiche un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en France et de 13 milliards en Europe. Il emploie 15 300 salariés en France (85 500 en Europe). 625 000 distributeurs automatiques sont installés dans tout le pays dont 83 % en entreprise. Les distributeurs gobelets représentent 70 % de ce total.

Les acteurs de la distribution automatique

  • Le marché de la distribution automatique regroupe trois grands acteurs, en plus des consommateurs. Il s’agit des fabricants de distributeurs automatiques et d’accessoires, des fournisseurs de produits alimentaires et des gestionnaires de service automatique.
  • Le gestionnaire apparait comme l’acteur principal du marché car il en est au cœur : en relation avec les fabricants d’appareil, il négocie les approvisionnements avec les fournisseurs et offre toute une gamme de services aux consommateurs. Les gestionnaires gèrent 75 % des distributeurs automatiques.
  • On compte dans la distribution automatique environ 1 250 gestionnaires pour un chiffre d’affaire de 1,74 milliards d’euros (soit les trois quarts du marché). Il s’agit en majorité de petites entreprises de type artisanal. Pourtant, les analyses montrent qu’il existe une réelle tendance au regroupement des acteurs du marché.
  • Le marché de la gestion se répartit comme suit : 36 % sont des gestionnaires indépendants, 30 % des groupes de gestion, 26 % des groupements, 5 % des sociétés de restauration collective et 3 % du full-service industriel.

Distribution automatique : la consommation du marché

  • Il y a un distributeur pour 100 habitants. On dénombre 61 consommations par an et par habitant pour un total de 35 €.
  • La consommation de boissons en gobelet représente 82 % du total (6 millions de café), les boissons conditionnées 8 % et les aliments solides 10 %.
  • Le café long et l’expresso représentent 90 % des boissons chaudes consommées en entreprise.
  • Les distributeurs sont implantés à 66% en entreprise, à 25% dans des collectivités et à 9% dans des lieux publics.

Etat et perspectives du marché de la distribution automatique

  • Le marché de la distribution automatique a dû s’adapter après le changement de règlementation en 2004 interdisant la présence de distributeurs automatiques dans tous les établissements scolaires et le retrait partiel du marché de Coca-Cola. Selon les études, le marché est actuellement dans une phase de maturité. La grande majorité des sites potentiels sont déjà équipés, le marché s’oriente donc vers une optimisation des sites avec l’implantation de matériels répondant le plus précisément possible aux besoins et une optimisation de la gestion, avec la tendance, déjà signalée, au regroupements des acteurs de la distribution automatique.
  • En matière de consommation, le marché répond sensiblement aux effets de mode induits également par les animations et la mise en valeur des nouveautés. La part de la distribution automatique de sandwich et de plats cuisinés frais qui semblait correspondre à une réelle attente et aux nouveaux modes de vie, tarde à se développer, sans doute à cause de tarifs trop élevés et de la gestion trop contraignante. Par ailleurs, depuis 2008, le marché se dirige avec ses succès vers les produits issus du commerce équitable et répondant aux exigences du développement durable.

Les chiffres sont extraits du site de la NAVSA et de l’étude de 2009 de Girafood portant sur la distribution automatique.